02 décembre 2008

Un nouveau Ween dans les bacs avant Noêl !

ween_catscradleCe n'est pas vraiment un nouvel album puisqu'il s'agit d'un live datant de 1992, mais c'est par contre un document exceptionnel qui comporte à la fois un CD live et un DVD. Qu'est-ce qu'en dit Dean d'ailleurs ? Depuis notre premier vrai concert en 1987 jusqu'à la sortie de Chocolate & Cheese en 1994, nous nous sommes produits en duo : Gene au chant et à la guitare acoustique, et moi à la guitare électrique, les parties de basse et de batterie étant pré-enregistrées sur un radiocassette. Par la suite, nous avons fait l'acquisition d'un lecteur DAT pour les bandes d'accompagnement et ça a dynamisé un peu le spectacle.

A l'époque, un concert habituel de Ween ne durait guère plus d'une heure et je peux t'assurer que, pendant ce temps-là, on enquillait 24 morceaux. On ne se permettait pas de digressions, les choses étaient vraiment différentes d'aujourd'hui. Chaque soir, c'était comme si nous étions à poil face au public, on ne pouvait pas se planquer vu que nous n'étions que deux. On parlait beaucoup entre les morceaux parce qu'on n'avait pas trop le choix, il fallait bien meubler. On a souvent été confrontés à l'hostilité du public quand nous jouions en première partie. Malgré toute la haine qui nous était adressée, je pense que nous avons réussir à convertir pas mal de spectateurs grâce à nos nerfs d'acier. Beaucoup d'amis proches prétendent que voir Ween en concert a perdu beaucoup de son intérêt quand nous sommes passés à une formule plus traditionnelle avec un batteur et un bassiste et je suis mal placé pour en juger, mais quand nous avons sorti Pure Guava, notre formule en duo n'avait plus d'intérêt pour nous.

A l'époque, nous tournions de plus en plus, et jouer les mêmes chansons tous les soirs sans la moindre marge d'improvisation était devenu chiant. Après que nous ayons commencé à sortir des disques et à tourner plus souvent en tant que duo, nous sommes devenus meilleurs, on a arrêté de se prendre la tête avec ce que les autres pouvaient penser de nous pour se concentrer sur une chose : prend notre pied. Je crois que c'est là qu'on a atteint le maximum de nos capacités.

Je ne me souviens pas particulièrement de ce concert, si ce n'est qu'on a joué au Cat's Cradle assez souvent ainsi que dans bien d'autres endroits. Public Enemy avait joué dans cette même salle quelques jours avant nous, ils avaient explosé la sono et notre ingénieur du son Kirk Miller était dégoûté. Moi, je trouvais ça super parce que Public Enemy était un de mes groupes favoris et c'était génial de passer juste après eux. Notre équipe était juste constituée de Gene, Kirk Miller, qui nous servait d'ingénieur du son et de chauffeur, et moi-même. Après que nous ayons signé avec Elektra, Paul Monahan nous a rejoint en tant que régisseur, et il est resté auprès de nous pendant de nombreuses années. Peu importe, c'est assez représentatif de ce à quoi nous ressemblions les bons soirs de ces premières tournées. 

Ca se précommande chez Chocodog, chez Schnitzel ou sur Myspace pour ceux qui ne peuvent pas attendre la mise en bac à la mi-décembre. Pour les plus insatiables, y'a même une édition limitée avec un t-shirt, et un livre de coloriages qui comprend des dessins unsuitable for children. Ca a l'air un peu con mais c'est quand même difficile d'y résister. Surtout que c'est bientôt Noël.

Posté par philippe dumez à 20:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Un nouveau Ween dans les bacs avant Noêl !

Nouveau commentaire